Irish trip 2014 - Day by day

Par Yann14

 

Salut les Fous,
Voilà le récit, jour par, jour d'une semaine de pêche passée avec mon père. Cela faisait un moment que l'idée d'un fishing trip père/fils trottait dans notre tête en buvant quelques bonnes bouteilles de rouge lors des repas familiaux ! En raison de contraintes de temps et de logistique, c'est sur l'Irlande, plus précisément à Belleek, village frontalier entre le comté de Fermanagh (en Irlande du Nord) et le comté de Donegal (en République) que le choix s'est porté. L'idée était de sortir des sentiers parfois trop battus irlandais et de taquiner à la fois les salmonidés et le pike (tant qu'à faire).
Des potes nous avaient conseillés le spot pour y avoir trempé les leurres pour la réalisation d'une vidéo.

Samedi 9, levé tôt, voiture, Orly, City Jet, location de voiture (conduite à gauche !!!), 3h de route et paf, arrivée au gite de pêche...Bridie et James, nos hôtes nous accueillent à bras ouverts et, pour organiser le séjour avec Antho, le guide, nous donnent directement RDV...au Blak Cat Cove, rien de moins que leur propre Pub !! Le site représente un terrain de jeux halieutiques extraordinaires, pleins de rivières à truite et saumons dont la fameuse Drowes River, l’une des meilleures pour ce dernier et, bien entendu, plusieurs lacs et surtout le « Lough Erne », 15 000 Ha (oui, oui) et presque 30 km de long ! En petite mais néanmoins typique barquette locale équipée de 6cv, on a vite fait de s'y perdre .
Bref, demain on commence en bateau sur le lac Erne avec un guidage histoire de repérer des spots et de ne pas pécher dans le vent les jours d'après vu la taille du lac !!

J – 1 : Lough Erne, brochet.
Déjà il pleut fort, le temps irlandais comme on l'imagine, pas grave on avait prévu les tenues adéquates !
9H, mise à l'eau, quelques photos des paysages, impressionnants...
Image


Image

Premiers lancés, ça ne semble pas trop bouger aujourd'hui...Finalement, l'on trouve un endroit abrité pour des dérives plus faciles...Tiens je vais sortir le leurre à Matmix, le « firetiger » !
Plusieurs fishs, dont je décrocherai les deux premiers en allumant la caméra et tenant la canne d'une seule main, taperont violemment dedans et mes feront ouvrir le compteur Irlandais. J'en sortirai quand même trois en 30 min !

Image

Image

Image



Test très concluant pour le Matmix Leurre !! Je passerai ensuite au Zalt et au Cat Walk. 
Antho tient à nous faire trainer des leurres, en pleine eau, entre chaque spot, il nous dit que les plus gros se font souvent prendre comme ça. Mon père et moi rateront chacun une grosse touche, oui, en traine, quand ça tape, tu le sens fortement dans la canne. Je précise, la traine, contrairement à en France, c'est autorisé en Irlande. D'ailleurs les rares locaux qui pèchent le pike, le font à la traine. Bon c'est pas trop mon truc, je préfère viser et lire un peu les bordures et les courants.
Le reste de la matinée continue sur le même rythme. Gros pic-nic, on discute de la pêche, du fonctionnement du lac et du comportement des brochets.
L'après midi, pas une seule touche, rien, plus rien ! Retour au camp de base, les deux autres bateaux scorent respectivement à 2 et 1 poisson. On s'en sort bien avec nos 9 poissons dont 3 ou 4 décrochés. Un seul bémol, toujours pas de gros pour moi, la guigne continue !!

Notes : 1) Pour le Lough Erne les guides nous expliquent ne pécher quasi-exclusivement aux leurres durs et n'avoir eu que de pauvres résultats aux souples. Ils ne savent pas trop pourquoi mais pensent expliquer la chose par des comportements de brochets un peu différents de ceux souvent sur pêchés de France. Ici, un leurre de 15cm, c'est un dragibus. 
La pêche se fait au maximum par 4m de fond. Le lac plonge jusqu'à 20m mais les guides, pourtant installés depuis des années, sont loin d'avoir encore pu tout explorer. Certaines études montrent des poissons capables de se déplacer sur plus de 80km.

Deviendraient-ils pélagiques ?  L'un deux me dira qu'il sort seul lorsqu'il peut pour explorer ces grands fonds. La question, mais de quelle taille sont les pikes qui peuvent trainer dans ses coins jamais péchés ???? 

2) Les leurres à Matmix, j'ai quelques vidéos, rien d'extraordinaire car je suis piètre caméraman et la luminosité ne permettait pas de filmer l'eau. Je vais te passer ça dès que l'on se verra En tout cas, il n'aura pas fallu longtemps pour voir qu'ils marchent très bien !

2eme jour en Irlande...

Cette fois consacré aux salmonidés.
Direction la Drowes River, pas la plus célèbre du pays mais l'une des meilleures...
Déjà c'est cher, près de 50€ par jour par pécheur si jamais tu veux espérer toucher un saumon. Justement pour le saumon, c'est pas gagné, pas eu assez d'eau ces derniers temps...Les locaux attendent tranquillement sur le pont en aval de notre lieu de pêche pour les voir remonter, et ils attendent depuis des jours.
A notre arrivée, je repère un pécheur sur un magnifique pool dès 8h30 le matin. Grosse noyée, peut-être un tube fly balancé et re-balancé à répétition ... 

Image



Gros vent, peu d'eau, bref pas évident...Seul mon padre s'en sortira "finger in the nose", ben oui lui il pêche très bien à la mouche contrairement à moi.
Les gobages sont sous les arbres de la rive opposée et avec le vent, je passe mon temps à foirer mes lancés et à défaire des nœuds !! Rageant mais vraiment content pour mon père de le voir s'amuser.
Image

Image



Je finirai la session à discuter avec un français installé pour la semaine venu spécialement pour le saumon. Ben le pauvre, pas une prise depuis une semaine...Désolé pas trop de photos de cette journée, j'ai passé trop de temps à galérer à changer mes bas de ligne. Pas de gros poissons mais du poisson pour mon père sur des gobages assez généreux avant sa glissade sur un rocher...2 smartphones à l'eau, waders rempli de flotte, et des gros bleus aux cotes, chevilles et genoux. Aie, ça sent les hématomes pour le reste de la semaine...Bilan de cette journée, une superbe rivière, vraiment intéressante mais trop difficile pour moi ce jour-là. Un clin d'œil, en repartant, le pécheur qui harcelait le pool du matin, 8h plus tard y était encore...Ahhh la pêche du saumon. 
Demain au programme wadding pour le broc et truite sur une autre rivière !

Jour 3 très tôt le matin.
Le départ pour la troisième journée étant prévu à 9h, je laisse les plus anciens récupérer de la soirée pub de la veille pour aller faire un tour en wadding en bas du gite...Ben oui, le lough Erne est juste à 150m de notre logement, 5h du mat, impossible de dormir plus longtemps, j'y vais.
Quelques premiers lancés, eau superbe et des chasses en veux-tu en voilà...ça s'annonce pas mal.
80cm de fond, pas vraiment de leurres adaptés dans ma boite, je trouve un zclaw (merci doudou pour ce coloris !!), pas assez gros mais au moins je ne vais pas passer mon temps à m'accrocher....Troisième lancé, grosse touche en surface, ça saute et c'est brillant, je ne sais absolument pas ce que j'ai au bout de la ligne !


Image



Et là, surprise, une truite, une brown trout locale, pas énorme pour le lac car certaines atteignent 5kg (oui oui !!) mais elle vient d'attaquer mon Zclaw. 
Les guides me diront plus tard qu'ils ont fait des truites ici au gros buster jerk, elles n'ont peur de rien. Ce sera ma prise surprise du voyage, bon en 60° de fluoro, la pauvre n'avait pas beaucoup de chance mais elle m'offrira malgré tout de belles chandelles ! Presque la taille de mon talon de canne, un gros 40/45cm quand même la petite !

Image

Image



Précautions maximales, joie intense, seul sur le lac si tôt au milieu des chasses. Je réalise finalement que ce sont autant les brocs que les truites locales qui attaquent justement en surface tout autour de moi !  Image



J'avoue sur le moment être assez ému, j'en voulais une de ces truites de lac !! C'est donc fait. Release et je continue la pêche ...

Image

Wadding du matin du 3eme jour, suite...
Je continue ma prospection et décroche un brochet, pas du lourd d'après la tension sur la canne, pas grave, c'est juste mon 5eme depuis mon arrivée Grrrr !
Je repère une chasse en bordure dans 40cm d'eau, lancé magnifique (pour une fois lol) et paf le brochet !
Image



Il n'est pas gros mais il est pris et ramené au sec celui-là, enfin.
Image

Image



Ici tous les brocs de cette taille portent encore les marques parfois impressionnantes de la fraie...
Image



Je finirai ces 2 heures matinales par un dernier poisson avant de regagner le gite pour le traditionnel et excellent petit déjeuner local !! 
Image


A part la truite de belle taille, je n'ai toujours pas mon gros broc, je ne désespère pas !

3eme jour, truite cette fois...
Déjà l'on ressent les deux jours précédents dans les jambes (et mon wadding du matin)...Mon padre a de belles ecchymoses de sa chute de la veille, il ne le dit pas trop mais je sais qu'il douille le pauvre...ça m’embête pour lui mais il tient à aller taquiner la truite et à découvrir une nouvelle rivière !
Paysages typiques, nature verdoyante, moutons...magnifique.
Pas de mouchage cette fois...mon père tient à s'essayer pour la 1er fois à l'ultra léger tandis que je joue moi, en léger. Bon la nuance est subtile mais la différence est bien là.
1er lancés et poissons...plein de poissons, incroyable tellement il y en a.
Énormément de petites truites et quelques jolies de temps en temps. Je suis émerveillé par les couleurs de ces poissons.

Image

Image

Image

Image



Note sur les rivières à truites et saumons : Ici tout est très bien protégé. Après quelques abus liés à l'agriculture et au tourisme il y a quelques années, le gouvernement a pris les choses en mains. C'est simple, ils ont compris qu'en protégeant les rivières et les estuaires ils faisaient vivre toute l'économie locale. Plutôt que de favoriser un ou deux agriculteurs locaux et deux ou trois pécheurs aux filets dans les estuaires, eh bien une rivière protégée fait vivre le magasin de pêche, des gites, les magasins de nourriture, de souvenirs, les pubs, les restos et j'en passe. Les agriculteurs et pécheurs aux filets sont donc rémunérés pour modérer leur impact écologique. Tout cela est extrêmement contrôlé et les amendes sont très dissuasives. Bref, l'exemple d'une gestion intelligente de la ressources halieutique, si jamais on pouvait faire pareil en France !

4eme jour...

Pas le plus productif en poisson, loin de là, mais certainement le plus fun...
La veille, LA grosse soirée au pub, on s'est lâché, dégustation de HART, la lagger locale et de black bush pour les connaisseurs de whisky. Guitare, Jimmy Hendrix, du blues, on chante et le tenancier, James, un vrai chic type finit par nous offrir les bouteilles de whisky en les posant sur la table pour nous remercier de l'ambiance festive de notre tablée. Oui, avec nous au gite, un couple et un autre pécheur logent en même temps. Nous avons lié de vrais liens d'amitiés alors on en profite. Au fil de la soirée, puisque demain nous retournons tous au broc sur le Lough Erne, on s'organise un concours entre les deux bateaux. Le perdant offrira la tournée du lendemain, autant vous dire que l’enjeu est grand !! 
Mon père et moi d'un côté, Thierry, sa compagne et Sergio, le guitariste, de l'autre.
Réveil très très difficile, tambourinage à la porte de mon père pour le réveiller tandis que je vois Sergio sortir de sa voiture ou il a dormi avec le guide à quelques centaines de mètres car ces messieurs n'ont pas réussi à retrouver la route en rentrant de la soirée et ont donc dormi en pleine campagne, je vous laisse imaginer l'état de chacun.

Mise à l'eau, nos guides respectifs qui ne nous accompagnent pas ce jour-là et se sont pris au jeu, conseillent secrètement à chaque équipage les spots à prospecter (30km de long quand même le lac).

Moteur thermique et ancre flottante, voilà nos seules armes pour gérer nos déplacements et dérives. Ça me change des moteurs élec avant à télécommande et ancrage GPS mais ce n'est pas plus mal.

Image



La stratégie avec mon père est simple, on score le matin en bordure sur des poissons modestes mais en nombre puis dès que le quota est atteint on file chercher les big ones en pleine eau...Ben oui, s'agirait de pas perdre le concours, y'a du whisky en jeu !!
Eh bien honnêtement, j'ai géré de superbes dérives pour ne pas pourrir les spots au thermique mais à 11h30 toujours AUCUN poisson de notre côté...Incroyable, ce lac qui nous avait offert tant de fishes depuis 3 jours !
Mon père, pas franchement passionné par la pèche du broc (lui il est venu pour le salmonidé et la mouche...) se familiarise doucement avec des busters jerks et autres gros leurres. Ça le change des Mepps de sa jeunesse.
C'est finalement lui à midi qui sort le 1er fish, il est tout petit mais c'est le premier, on ouvre le compteur, pas glorieux mais c'est déjà ça ! Merci Papa et en plus grâce à un superbe lancé sous un arbre pour lequel je lui annonce que ce lancé mérite clairement un broc...Il en pique un, je suis ravi pour lui !!

Image



Pause casse-croute et l'on retrouve comme convenu l'autre équipage pour un bilan de mi-journée. Un poisson décroché de leur côté...

On tient la route, 1 / 0.

L'après-midi pour assurer le coup, l'on tient à vue l'autre équipage qui pêche en pleine eau pendant que nous faisons les bordures. 16h, de gros nuages arrivent et je touche ENFIN un poisson...Pas énorme mais très correct ! 2 / 0, ça sent bon la tournée pour ce soir !


Image



Mon père est endolori de sa chute de l'avant-veille et puisque la pêche du broc ce n’est pas son truc, m'abandonne lâchement pour aller boire un coup au pub ! Je me retrouve seul à gérer les dérives au thermique et à l'ancre flottante, pas évident...Nouveau lancé et je touche un 3eme poisson...même gabarit que le précédent, je le ramène au bateau, allume la caméra et sur son dernier coup de tête...je le décroche, encore, incroyable  !!!
Les images de son dernier coup de tête et de son au-revoir...

Image

Image



L'autre bateau vient sur la zone, je les vois piquer leur 1er poisson à 17h15, il reste 45min...Toujours un fish en plus pour nous...et à 10 min de la fin, second poisson pour l'autre équipage juste à 10m de ma barque...Un monstre, je le sais aux rushs puissants, il est métré. 
Très heureux pour Sergio, finalement c'est le plus crevé de la veille qui sortira LE fish de la journée et fera gagner son bateau aux points ! Je m'en veux quand même un peu d'avoir perdu le 3eme poisson, celui de la victoire.

Peu de poisson mais une journée mémorable, une de mes meilleures journées sur l'eau tellement elle était à rebondissement ! 

Pour le finish, une photo d'une jolie mouche de mai posée sur mon moulin, certainement mieux là qu'au milieu du lac pour éviter de se faire gober par une brown trout ! 

Image

Jour 5, l'avant dernier...

Alors là, le jour le moins actif en peche, au bout de 5 jours intenses en sorties différentes, wadding leurres ou mouches, carna en bateau et surtout les soirées au Pub, ben honnêtement, on était sur les genoux. Grasse matinée, petit dej anglo-saxon bien copieux et départ avec Antho, notre guide sur une nouvelle rivière histoire de découvrir de nouveaux spots. Au programme, truite à la mouche car les saumons ne sont toujours pas remontés...
1er lancés et poisson, je m’attends à une jolie truite, ben non, une perche, il m'en fallait bien une au cours du séjour.
Image



Au même moment, j'entends Antho dire tout fort "SAUMON" et vois mon padre, canne cintrée, mince, je suis en train de décrocher mon poisson...faut que je me dépêche !!!
J'arrive sur eux et les vois se marrer...Ou est le poisson ??? Finalement mon père venait de piquer une truite qui est immédiatement partie emmêler le fil dans une branche entre deux eaux faisant vibrer la canne et la pliant comme jamais. Tous deux ont cru à un saumon vu le poids au bout de la ligne, jusqu'à ce qu'ils voient arriver la branche et la truite.Dommage, j'aurais vraiment aimé voir mon père sortir un saumon...Ce sera pour une prochaine !

Le reste de la journée se déroule tranquillement, peu d'images de prises, les poissons de taille modeste s'enchainent...Antho nous fait une démonstration de mouchage tandis que moi je galère toujours avec ma 9.6 pieds...Pas habitué et pas suffisamment de technique.
Image

Image


Les gobages n'étaient pas nombreux mais Antho fait mouche à chaque fois...

Sur ce 5eme jour j'aurais passé plus de temps à pique-niquer, m'allonger dans l'herbe et regarder les autres pécher. Exténué du séjour.

 Et puis dans un coin de ma tête, je me réserve pour demain...dernier jour,

Final day

 le 6eme, je suis toujours crevé mais pour ce jour un peu spécial, la veille autour de nos fish and chips et de nos whisky, on a encore décidé de se faire un concours amical avec la tournée du lendemain à la clefs (donc amical mais y'a de l’enjeu !!)
Sur le 1er bateau, un des guides et deux petits nouveaux fraichement arrivés au gite, sur le second bateau, moi et deux acolytes. Mon père est trop mort, lui il voulait du saumon et n'est pas fan du broc, alors il garde sa dernière journée pour du tourisme.

Le matin, je suis quand même allé faire un coup de wadding avant le lever des plus vieux...Quelques brocs, comme d'habitude maintenant, dont un joli que j'aurai juste eu le temps de filmer avant de le...décrocher...ENCORE en allumant la caméra. 
Image



Bon retour à la sortie en barquette, on va faire bref, le guide nous conseille de le suivre et de pécher cote/cote avec leur bateau. Que ni-ni, on joue le concours à fond et décidons avec mes compères d'aller prospecter par nous-même. 3H de pêche en vue avant la pause casse-croute...Et comme souvent en Irlande, ben ça a mordu, mais mordu de chez mordu...Dès les 1er lancés, les poissons s'enchainent dont des jolis !

En plus là-bas, même les gros ils font tous des chandelles...Quelques photos :

Je passe parfois plus de temps à filmer mes coéquipiers qu'à lancer mes leurres...Je suis armé de la caméra alors suis le préposé aux images.


Image

Image

Image


Quand je vous disais que les poissons font tous des chandelles ici. Je précise que les images sont des snapshots de la caméra dont l'objectif en Fisheye donne une impression réduite des différentes vues...Ces poissons sont de + de 80cm...

Histoire d'assurer le coup pour le concours, je prospecte les bordures pour scorer...Les fishes sont de taille modeste, ça se voit tout de suite, mais au moins ça fait rentrer des prises et des points faciles !


Image

Image

Retour à la pause casse-croute...on a 11 poissons au compteur, par téléphone, Seb, le guide nous en annonce 12 de leur côté ! ***** alors ! Le temps de préparer le repas et de l'arrivée du second bateau au ponton, je croise un papy local bien sympa qui me dit que si je veux prendre un brochet il faut que je lance pile à l'endroit qu'il m'indique. Pas convaincu mais par politesse je m’exécute. Ben véridique, BIM, je touche notre 12eme poisson, je souffle me dit que j'égalise à 2min de la pause et...le DECROCHE ******** ENCORE, juste devant l'autre bateau qui arrive, je suis vert !

On discute avec l'autre équipage, qui finalement, nous avait raconté des cracs, ils n'ont ramené qu'un seul poisson au bateau.

 Bon ben 11 à 1 pour l'instant, bravo le guide dans la barque adverse. 
Une petite photo du pique-nique frugal...Âmes sensibles s'abstenir, oui l'on s'est beaucoup nourris au Black Bush, c'est aussi ça les voyages à l'étranger, l'importance de se fondre dans la culture locale ! 
Image



Le reste de l'après-midi sera le même pour les 2 bateaux, plus trop de photos...score final 22 à 11, le guide s'étant bien rattrapé, faut croire qu'il n'était pas matinal. Bon je ne vous cache pas qu'on l'a bien chambré quand même !!

Dernière soirée au pub, tournées offertes pour notre départ, fish and chips, encore, très courte nuit, levé 5h le lendemain, 3h de voiture, rent a car, CityJet, Paris, encore 3h de route et la maison...Complétement décalé et plein d'images superbes en tête.
En résumé, un voyage père/fils excellent et mémorable, plein de poissons mais seul bémol, pas de saumon, on sera donc obligés d'y retourner, c'est dommage.
Pas de broc métré non plus mais l'Irlande l'on y va pour le nombre de poissons, et même s'il y en a, pour les bigs ones, d'autres destinations sont à privilégier. Enfin, je n'ai jamais décroché autant de poissons de ma vie, d'une part à cause de la caméra, faut que j'apprenne à être plus réactif et aussi tout simplement car je n'avais jamais péché autant de fishes en si peu de temps, donc toutes proportions gardées, c'est logique (mais quand même, certains décrochés me restent en travers de la gorge)
Mon père rentre avec un très gros hématome au genoux après sa chute en wadding qui lui vaut actuellement radios et scanners pour envisager un traitement pour la rotule qui semble être touchée, pas de bol, mais oui, la pêche c'est dangereux (ça lui apprendra à me narguer car il pêche beaucoup mieux à la mouche)... La blessure ne l'a pas arrêté, au téléphone la semaine dernière, il m'a dit avoir trouvé un nouvel endroit pour un voyage l'année prochaine.

Niveau pêche, nos guides étaient vraiment excellents et sympas, j'insiste particulièrement sur ce point. Deux jours de guidage sur 6 mais tous les soirs et tous les matins ils venaient prendre des nouvelles, nous conseiller sur les possibilités en fonction de la météo et boire un verre. Bridie et James, les tenanciers du gite et du pub sont des gens extraordinaires avec la main sur le cœur, je les conseille donc très fortement. Si quelqu'un veut l'adresse, qu'il me PM.
Sur le séjour en lui-même, un trip culturel très intéressant car nous logions à la frontière entre la république et la Grande-Bretagne, des récits très poignants des locaux sur la période noire des conflits en Irlande. 

Un grand merci à Vincent14 du forum qui me conseille et m'apprend beaucoup de choses en mouchage, et il faut le noter, m'avait prêté sa Sage de taille plus courte que ma Greys pour bien attaquer les petites rivières.

Vivement le prochain voyage !

 

 

Prévisions Meteo

Asnelles