Salon de Nantes 2007

Debout de bonne heure pour prendre la route. Avec le mauvais temps, on avait prévu de partir plus tôt que l’an dernier où nous avions été bloqués par la neige. Donc 6h du matin, c’est parti pour 300 km. Le temps est toujours aussi mauvais avec la pluie qui tombe à sceau, réduisant fortement la visibilité. Finalement, nous arrivons sur place à 9h15 et, nous devons patienter car le salon n'ouvre qu'à 10h. Quelques personnes sont déjà présentes, mais ce n’est pas encore la foule. Puis, 9h40, nous décidons de nous approcher de l’entrée qui, en 5 minutes, se remplit très très vite. Arrive 10h, les portes s’ouvrent, c’est la ruée. Passage obligé, le contrôle des entrées.

Les deux premiers halls sont réservés à la navigation avec de magnifiques embarcations, qui font pétiller les yeux quand on ne possède pas de bateau. Malheureusement, les prix sont là pour rappeler la dure réalité. Mais c’est le rêve et l’envie qui font avancer dans la vie ! Non ?

Apres ce petit tour fort agréable quand même, nous nous dirigeons vers le hall du matériel. Et là, déjà, c’est noir de monde. Petit tour de repérage des différents stands, qui s’avéra fort difficile.

Nous décidons donc de faire le tour des catalogues, avant de passer à autre chose. Puis nous continuons notre visite sur les plus gros stands où ont lieu les animations. Et pour certains, il faut être patient. La découverte des nouveaux produits est apparemment le plus demandé. Bien sûr, nous nous attendions à trouver certains membres des forums mais le fait, pour un grand nombre, de ne pas les connaître de visu, rend la tâche difficile. Nous tombons quand même sur un de nos spécialistes du leurre (je ne donnerai pas de non, la photo suffira), qui n’est pas avare de conseils envers toutes les personnes qui se présentent à lui. Il nous a même fait une démonstration forte étonnante avec deux leurres souples, l’un derrière l’autre. Mais la démonstration dans un bassin paraît très intéressante et donc, il va falloir essayer ça au plus vite.

Danny en pleine démonstration

La visite continue non sans mal, et le passage sur les stands de vente relève plus du parcours du combattant que de la balade de loisir. Mais pourquoi des allées aussi étroites alors qu’il reste de la place dans le hall? Enfin, nous partons à la recherche des nouveautés. Je ne sais pas si c’est à cause de la dure journée de la veille, mais les vendeurs ne semblent pas très motivés. Je ne parle pas des démonstrateurs de leurres qui eux font un tabac.

Puis vient l’heure du repas qui permet de faire une pause et de reposer les pieds avant de continuer. Puis, nous y retournons pour voir si nous avons bien fait tout le tour et là, le téléphone sonne... WILL, à qui j’avais donné mon numéro, m’appelle pour me dire qu’il est là. Malgré les aléas dus à la foule (et encore on était en pleine pause repas), nous finissons par nous retrouver autour d’un verre gracieusement offert par Will qui était venu avec son oncle. Nous discutâmes un bon moment, de quoi à votre avis, un ? De basket ? A non, je ne crois pas !!!! :-)

rencontre avec Will (à droite) autour d'un verre

Puis nous nous séparons chacun de notre côté pour continuer de fouiner. Finalement, après avoir croisé toutes ses têtes connues du monde de la pêche, nous retournons au parking pour reprendre la route. Comme l’an dernier, nous en prenons plein les yeux. Seul vrai regret, l’absence de certaines marques au salon, et les tarifs affichés sur certains stands de fabricants, qui sont plus élevés que sur des sites marchands, et le fait que 90% du salon ne tourne que sur le leurre et donc pas suffisamment sur les accessoires de surfcasting ou autre... Ce fût quand même une forte et agréable journée, où j'ai réussi à ne pas trop solliciter le porte-monnaie, et je peux vous dire que cela n’a pas été sans mal, l’envie s’étant faite ressentir à de nombreuses reprises... Mais cela aura permis au moins de cibler les prochains achats. Peut-être y retournerons-nous l’an prochain.

Frédéric

oOoOo

Prévisions Meteo

Asnelles

 

 

 

 

cofishing