La pêche aux leurres dans la Hague

Par Pedro

Quoi de plus excitant qu’une partie de pêche aux leurres à la recherche d’un joli bar ?

Je vais essayer de vous exposer quelques rudiments ou astuces pour couronner de succès vos sorties. Je n’ai pas encore beaucoup d’expérience en la matière mais je pense que le peu que j’en possède pourrait être très utile à quiconque voulant débuter dans ce domaine.

LE MATERIEL :

Question leurres, le choix est vaste. Lequel choisir ? Quel coloris ? Quelle taille ? Je ne saurais répondre à ces questions mais je vous indique dans la suite quelques incontournables dont nous avons pu vérifier l’efficacité avec les fous venus dans la Hague cette année.

LES LEURRES SOUPLES

Parmi les grands favoris, la palme d’or revient au slug-go (en haut sur la photo). Les sand-eel (traduisez lançon en anglais) ou X-Layer donnent également de très bons résultats.

LES LEURRES DE SURFACE

Tout le temps que l’eau reste à une température convenable (jusqu’à début décembre), les leurres de surface seront capables de faire monter de très beaux spécimens. Ainsi, le Super Spook (dos jaune principalement mais également modèle Marlboro) et les leurres type Sammy vous apporteront des sensations inoubliables.

L’astuce : pour plus d’efficacité, monter un petit raglou en teaser sur votre bas de ligne.

TECHNIQUE DE PECHE

Maintenant que nous sommes armés : "  Où ? Quand ? Et comment pêcher ? "

Où ?

Les bars affectionnent particulièrement les pointes rocheuses derrière lesquelles ils peuvent se poster à labri du courant tout en attendant que la nourriture passe (crabes ou poissons fourrage). Dans ce cas, les leurres souples sont dune efficacité redoutable.

Pour les leurres de surface, en favorisant les lancers vent dans le dos, vous pourrez prospecter les criques calmes (mer plate) et également les courants en bout de pointe rocheuse.

En règle générale, tout changement de configuration (profil de côte, arrivée d’eau douce, rochers immergeant, criques, oxygénation anormale de l’eau) est susceptible de faire venir un bar aux alentours.

Quand ?

La tombée de la nuit et le lever du jour sont des périodes propices pour la pêche aux leurres compte tenu que les bars sont moins méfiants à ces périodes de la journée. Le reste de la journée reste tout de même très pêchant en respectant quelques précautions (voir maître mot).

Comment pêcher ?

Il n’y a pas de règle applicable à coup sûr. Les leurres souples type slug-go vous permettront de balayer toutes les hauteurs d’eau (surtout le fond) à des distances certes assez faibles, tandis que les leurres de surface seront très attractifs en réalisant quelques stop and go.

La recherche et la capture du poisson passe principalement par une analyse de l’environnement : conditions de pêche, état du poste, présence d’oiseaux en chasse… Après quelques sorties vous saurez vite choisir les postes les plus susceptibles d’accueillir les bars (en se souvenant quand même que rien n’est fixé d’avance).

Le maître mot : Discrétion

A la différence du colin ou du maquereau, les bars sont très sensibles aux bruits et changements de luminosité que pourrait engendrer la présence d’un pêcheur. Voici quelques conseils qui vous aideront à minimiser les risques de faire fuir le poisson à l’approche d’un poste :

            - dans la mesure du possible, essayez de faire le moins de bruit possible à l’approche du poste (surtout dans les galets)

            - dans certaines configurations, il est préférable de s’accroupir pour réduire l’ombre portée par un soleil de dos par exemple.

Bref, tout ceci se résume à une vraie partie de cache-cache. A vous d’en sortir gagnant !

BELLES PRISES

Ces quelques bars n’ont pu que succomber au charme des différents leurres exposés ci-dessus.

Date : 5 août 2005

Type de poste : courants aux abords de pointes rocheuses

Description : 48 cm pris par Sam au fin’s et 57 cm pris par Pedro au sand-eel (derrière une buldo).

Date : 23 septembre 2005

Type de poste : crique calme

Description : évalué à 60 cm (mais j’aurai dit un peu plus) pris par Neoom au sammy.

Date : 12 novembre 2005

Type de poste : plage de galets.

Description : 60 cm pris par Pedro au slug-go.

SOUVENIR DE MA PREMIERE SORTIE LEURRE AVEC SAM

Date : 3 août 2005

Description : 49 cm pris par Sam au slug-go.

Le mot de Pedro : Sacré souvenir que ces deux photos. Nous avions déjà pêché pendant plus d’une heure sur d’autres postes sans résultat. A l’arrivée sur ce poste, Sam " flaire " un bon coup. Il s’approche très discrètement du bord, lance son leurre, commence à animer et PAF, accroché : " le fond " me dis-je. Que nenni. Accroché certes, mais à quelque chose de beaucoup plus combatif que le fond : un bar. Je n’arrive pas à réaliser : dans l’immensité de l’océan, un simple leurre lancé à moins de dix mètres du bord réussi à combler un tel poisson.

Fort de cette première expérience, je retourne le lendemain sur ce poste et pique mon premier bar au slug-go (53 cm). Le jour suivant (5 août), la technique reste fructueuse : voir belles prises. Pour finir en beauté, je sors dans les jours qui suivent un beau poisson de 60 cm sur slug-go (encore).

Je vous souhaite tous une première expérience de la pêche aux leurres comme celle-ci. Encore merci à Sam de m’avoir converti de la sorte.

CONCLUSION

N’allez pas croire que le pêcheur aux leurres n’est jamais bredouille mais cette technique reste de loin la plus intéressante à mon goût : aussi bien par la recherche du poisson que par ses attaques foudroyantes en surface. Avec tous ces conseils et en passant quelques heures au bord de l’eau, vous réussirez sans doute à sortir des pièces de 50 cm assez régulièrement.

A bon entendeur.

Prévisions Meteo

Asnelles

 

 

 

 

cofishing