La pêche des yams (mactres):

(par Mayazz)

Description et habitat :

Le Yam, plus connu sous le nom de mactre, est un gros coquillage pouvant atteindre 10 à 12 cm de long. En plus de sa taille généreuse, ce coquillage est aussi délicieux. La taille minimum de capture est de 7 cm.

On peut rencontrer ce dernier dans le département de la Manche sur les grandes plages de sable allant de Granville à Montmartin sur Mer et sur les Iles Chausey. Pour le trouver, il faut privilégier les grandes marées avec un coefficient supérieur à 90 et prospecter la zone d'étale de basse mer. En général, il vit enfoncé dans le sable de 5 à 10 cm.

Un beau yam de 12 cm

Comment pêcher le yam ?

Pour le pêcher, il faut se munir d'une fourche ou d'une bêche de jardin. Le principe est simple : il suffit de parcourir les bancs de sable et de donner des coups avec la bêche afin de créer des vibrations dans le sol. Si l'on pique à proximité d'un yam, celui-ci essaie de s'enfoncer et trahit par la même occasion sa présence. On peut le repérer par le petit jet de sable qu'il produit en prenant la fuite, dans une petite dépression grosse comme une pièce d'un euro. Le phénomène est peu visible et nécessite pour le repérer une attention constante, car cela peut se produire dans un rayon de 50 cm autour du coup de fourche. Si c'est un jet d'eau plus puissant, en général il ne s'agit pas d'un yam mais plutôt d'un couteau.

Une fois le yam repéré, il suffit de creuser une dizaine de centimètres à côté de la dépression histoire de le déterrer sans le casser. Si vous ne trouvez rien, c'est qu'il s'agissait d'un couteau qui a été plus rapide que vous… Le yam, au contraire, s'enfonce lentement, donc pas de précipitation. En toute logique, vous devriez donc trouver votre 1er yam.

Il est aussi possible de pêcher le yam quand il reste une 20aine ou une 30aine de centimètres d'eau. Cela permet de prospecter des zones qui découvrent par des coefficients plus importants. Pour cette pêche, il est nécessaire de prospecter plus lentement pour ne pas rater le jet de sable. Une fois le yam repéré, creusé doucement pour ne pas troubler l'eau et ne pas le manquer.

Une 30aine de yams ramassés lors d'une sortie avec un coefficient de 90.

Comment préparer le yam?

Tout d'abord, il faut faire tremper votre pêche pendant 12 à 24 h dans de l'eau salée, afin que leyam se vide au maximum de ses impuretés.

En pêchant le yam, on ramasse aussi des couteaux.

On ouvre le yam comme les palourdes et autres coquillages, en sectionnant les 2 muscles qui retiennent les 2 coquilles fermées. Ensuite il faut juste retirer les impuretés et l'appareil digestif du coquillage.

Dans le yam, quasiment tout se mange.

Comment cuisiner le yam ?

Le yam, comme les palourdes peut être farci et doré avec de la chapelure au four. Vous pouvez aussi le sortir de sa coquille et le couper en morceau avant de le faire revenir dans de l'huile d'olive avec une bonne persillade, un peu de vin blanc et une pointe de crème fraîche.

Fricassée de yams accompagnée de riz blanc

Se conservant mal, ce coquillage n'est pas commercialisé car pas adapté au marché de la distribution. Pour le déguster, il vous faudra donc arpenter les grèves de sable. Vous auriez tort de vous en priver car c'est vraiment un coquillage délicieux.

Dernier conseil :

Il faut éviter de pêcher ce coquillage lorsqu'il pleut averse ou qu'il y a du vent. En effet, le yamétant très sensible aux vibrations, ce dernier aura tendance à s'enfoncer naturellement. Lorsque vous passerez avec votre fourche, il aura déjà expulsé son eau pour s'enfoncer. Il est donc plus difficile à repérer dans ces conditions.

A vos fourches !

oOoOo

Prévisions Meteo

Asnelles

 

 

 

 

cofishing